Le mouvement dans tous ses états Collège Anita Conti- Lorient

Le mouvement dans tous ses états.

Gaele Flao, est une artiste peintre du type figuratif. Elle travaille actuellement à Locmiquélic, où elle a préparé son exposition à la galerie du Faouedic (6 mars 2015 – 10 mai 2015) sur le thème de la danse. JPEG – 153.1 ko

Affiche de l’exposition « danz », et Gaele Flao à la galerie « le rez de chaussé » à Nantes. « Saudade »

Les premiers pas d’une artiste.

Étant petite, Gaele Flao n’avait pas pensé être une artiste. Ses parents l’avaient inscrite dans un atelier de bricolage où il y avait tous les outils pour faire de la sculpture, de la peinture, du dessin, de la couture, elle a vraiment touché à tout. C’est grâce à cet atelier que Gaele Flao a développé son goût pour les travaux manuels et sa sensibilité artistique.

Ses études.

Son frère, Benjamin Flao qui est aujourd’hui un dessinateur de bande-dessinée, crayonnait énormément durant son enfance. Il était un très mauvais élève, leurs parents n’en pouvaient plus, ils ont donc décidé de trouver une école dans le milieu de l’art, à Tournai en Belgique. Le plus important était d’avoir un bon niveau de dessin, un lycée d’art appliqué. Le jour des portes ouvertes, Gaele Flao a été séduite par cet établissement, et est finalement parti avec son frère. Elle tomba favorablement sur de bons professeurs qui lui ont mis la main à la patte et qui l’ont motivée. C’est grâce à cette école qu’elle a réalisé qu’elle pourrait en faire son métier.

Constamment le mouvement ?

Depuis ses débuts, Gaele Flao a toujours été attirée par la décomposition du mouvement, la mécanique gestuelle. « Un corps quand il se déplace, est déjà dans la danse, on peut toujours le mettre en situation, on pourrait croire qu’un personnage marche ou saute alors qu’il danse ».

« Le mouvement c’est mon fil conducteur, mon fil rouge. »

Une galerie dansante

C’est depuis Octobre 2014 que Gaele Flao a débuté sa série « Danz ». Quand ce ne sont pas des danseurs, ce sont des oiseaux bourdonnant, des chouettes, des étourneaux, des rouges-gorges, des masses et des étoupes de cheveux que Gaele Flao peint. Elle veut faire passer de la sensibilité, de la poésie à travers ses œuvres, et nous faire entrer dans sa danse.

Lou Bernard et Clémence Ruinet – Tonnerre.

Sources des images : gaele-flao.com : photo JC Loomis gaele-flao.com : affiche « DANZ »